logo Francas HdF

Mouvement d'éducation

bordure blanche head

"Poser la problématique de l’éducation en réduisant celle-ci aux influences volontairement éducatives, c’est ne poser qu’une partie du problème et courir au-devant d’un échec. Un individu se construit et se développe à partir de la matière éducatrice que constitue l’ensemble des influences qui se sont exercées et s’exercent sur lui... La première des complémentarités est bien la complémentarité éducative... celle des influences."
Pierre de Rosa. Grandir, éducation et territoire, n° 8, 2006.

Le projet fondateur du mouvement porte toute son attention sur les enfants et les adolescents. Dès l’origine, ce projet s’inscrit dans la vie quotidienne des publics accueillis, ancrant l’intervention des Francas dans le territoire, les territoires.

L’action éducative doit permettre aux enfants et aux adolescents d’apprendre à vivre et agir au quotidien, avec les autres, aujourd’hui vers demain. Visant le développement de la personne humaine, de ses connaissances, de ses compétences et ses habiletés. Elle contribue à la réduction des inégalités socioculturelles en démocratisant l’accès aux savoirs et à la culture, et l’accès à des pratiques éducatives, dont les loisirs éducatifs.

Cette conception de l’éducation, au cœur des territoires, conduit les Francas à mettre en perspective et en action deux nécessités, celle visant à créer des structures d’accueil des enfants et des adolescents dans le temps libre, celle visant à inscrire dans la préoccupation des territoires, des élus, des citoyens, l’attention aux enfants et à leur éducation.